Test genetique sportif : j’ai testé pour vous

Aujourd’hui, je vous écrit un article sur un sujet du FUTUR : le test genetique sportif. Et oui, ça existe, il est possible de faire une analyse ou test genetique sportif, pour nous permettre de mieux connaître nos prédispositions génétiques ! Quel est le meilleur régime pour nous, quel type d’entrainement nous sera plus adapté ou encore les risques pour notre peau ou notre santé ? Le test genetique sportif répond à toutes ces questions ! Alors c’est parti, petite plongée dans le « tur-fu », suivez-moi dans mon analyse génétique.

Vous commencez à me connaître, si j’ai obtenu certains résultats, c’est avant tout que j’ai une alimentation très encadrée et que je m’entraîne beaucoup. Personnellement, je suis persuadée qu’en s’en donnant les moyens, on peut tous dépasser nos propres limites, génétique ou pas génétique. Mais je m’intéresse beaucoup à tous les sujets liés au fitness et à la nutrition et c’est aussi une des clés pour réussir : Apprendre. Ca me permet de bien comprendre ce que je fais et pourquoi je le fais.

Je n’arrête pas de vous le répéter : il est important de personnaliser votre façon de faire. La diète qui convient à votre meilleur ami ou l’entrainement qui a permis à votre instagrameuse préférée de réussir n’est surement pas le plus adapté pour vous. Et pour pouvoir personnaliser, il est important d’avoir testé ce qui fonctionne pour vous. En essayant, en vous inspirant et en adaptant.

GENTICONCEPT : LE TEST DU FUTUR

Alors quand j’ai entendu parler de l’analyse sportive génétique, j’ai tout de suite été intéressée. L’idée de pouvoir comprendre quelles sont mes prédispositions génétiques pour avoir de meilleurs résultats m’a tout de suite semblé très utile. C’est d’ailleurs un secteur en plein développement, et qui sait, peut être que dans quelques années, on sera tous concernés par cette possibilité. J’ai donc fait le test proposé par le site Geneticoncept.com.

Genticoncept est une société créée en 2014, sa mission est d’aider les gens à comprendre et tirer profit de son génome. La société indique avoir créé une équipe de 50 chercheurs pour proposer ce service en plein développement à des tarifs abordables.

Leur test promet d’analyser notre ADN pour découvrir ce qu’il nous dit sur notre :

  • Santé : Risques génétiques et sensibilité aux médicaments
  • Beauté de la peau : Identifier les ingrédients et produits efficaces pour notre peau
  • Fitness : Identifier l’entrainement le plus efficace
  • Nutrition : Méthode la plus efficace selon nos objectif (prise de muscle, perte de poids, etc.)
  • Bien-être : Identifier les ingrédients efficaces pour un fonctionnement efficace du cerveau et la réduction du stress

Ce test concerne donc parfaitement tout ce qui nous intéresse ! On va donc voir ensemble comment cela fonctionne et quels sont les résultats et recommandations personnalisées selon mon ADN. Et oui, je suis un peu votre cobaye une fois de plus !

COMMENT ÇA FONCTIONNE

Alors, cela a beau être à la pointe de la technologie, le test est vraiment super simple ! Ne vous inquiétez pas, pas besoin d’appeler les Experts ou de vous rendre dans un labo dernier cri à l’autre bout du pays. Une fois votre commande passée sur le site geneticoncept.com, vous recevez par la poste un kit afin de prélever votre ADN ! Pour cela, pas de piqure ni de cheveux à arracher. Mais un simple petit tube en plastique pour prélever votre salive. Bon… là, c’est le passage un peu moins glamour et futuristique lol Je vous passe les détails, mais en gros vous devez remplir le tube avec votre salive. Croisez les doigts pour ne pas avoir la bouche trop sèche à ce moment-là ! Ensuite, vous refermez le tube, ça active une solution et c’est terminé. Cela m’a pris plus de temps de lire la notice que de faire le test lui-même, à peine 10 min tout compris ! Une fois terminé, on renvoie le tout par la poste au laboratoire et on n’a plus qu’à attendre 3 semaines à un mois environ pour recevoir les résultats du test genetique sportif.

FullSizeRender (3)

Kit de prelevement génétique

LES RESULTATS DE MON TEST GENETIQUE SPORTIF

Alors je ne vais pas vous donner tous les résultats de ce qui est analysé car c’est vraiment TRES TRES complet (et très technique parfois) ! Mais je vais vous donner les principaux résultats qui nous intéressent !

Côté nutrition : Fort appétit et tendance à l’obésité

Déjà, ça commence mal lol ! Je suis apparemment porteuse de l’allèle A du gène FTO, AT pour être précise (oui, je vous avais prévenu c’est une analyse GENETIQUE lol). Les porteurs de cet allèle ont été identifiés comme ayant un fort appétit. Cet allèle augmente également le risque d’obésité. Ce qui est intéressant avec l’analyse, ce sont les recommandations qui vont avec. Le rapport me recommande donc de pratiquer du sport (27% de risque d’obésité de moins, ce qui n’est pas rien). Niveau nutrition, les porteurs de ce type d’allèle auraient plus de facilités à tenir une diète avec une bonne proportion de glucides.

La nutrition, c’est surement la partie pour laquelle je me connais le mieux et c’est vrai que ma longue expérience des régimes (entendez par là des mauvais régimes…) confirme totalement les résultats de ce test. Un de mes problèmes a toujours été de tenir une diète trop privative suffisamment longtemps pour avoir des résultats. Ce n’est que quand j’ai réellement commencé à manger équilibré en arrêtant de me priver totalement de glucides que j’ai enfin réussi à persévérer. Si ça vous intéresse, n’hésitez pas à regarder ma vidéo une journée dans mon assiette pour voir à quoi ressemble aujourd’hui mon alimentation type !

D’ailleurs quand on me demande s’il faut manger des glucides le soir, je réponds toujours que si on perd peut être moins vite, on tient plus longtemps donc ça vaut le coup. Surtout si vous avez du mal à tenir votre diète. Et je ne peux que confirmer que j’ai toujours été une grande gourmande avec un bon appétit.

L’analyse va plus loin et m’indique par exemple les recommandations pour certains types d’aliments. Il s’avère donc que j’ai un risque plus faible que la moyenne de développer une résistance à l`insuline, je peux donc consommer jusqu’à 50% de glucides dans ma diète. Je devrais d’ailleurs consommer des glucides à haut indice glycémique juste après mon entrainement. Surtout qu’apparemment j’ai une bonne capacité à utiliser le glycogène comme énergie pendant mon entrainement. Pour bien développer mes muscles, il est donc crucial que je mange des glucides juste après mon entrainement pour mieux récupérer.

Niveau lipides maintenant, encore une fois, je ne suis pas gâtée. Une combinaison de 2 gènes (APOA5 et LEPR) fait que je suis très sensible aux graisses saturées (les très mauvais lipides comme le beurre, la crème, les formages, les gâteaux, la charcuterie, etc.) j’ai donc un risque beaucoup plus élevé que la moyenne d’obésité si j’en consomme trop. Ceci explique pourquoi j’en étais arrivée à ce surpoids puisque cela a toujours été mon péché mignon. Il faut donc absolument que j’évite les diète riches en graisses saturées. Il m’est par contre recommandé de consommer 10% d’acides gras polyinsaturés et 2 capsules d’omega 3/ jour. (Ca tombe bien, je vous prépare un article sur ce sujet).

Donc en résumé, il était vraiment temps que je change ma façon de m’alimenter car non seulement la junk food répétée est mauvaise pour la santé, mais mes gènes me prédisposaient encore plus que les autres à l’obésité avec une telle alimentation ! J’aurais du faire ce test des années en arrière lol

Au-delà de ces sujets centraux pour toute personne qui suit une diète, l’analyse m’apprend plein d’autres infos sur mes besoins nutritionnels : je ne suis pas intolérante au gluten ni au lactose mais je ne dois consommer ce dernier qu’en quantités raisonnables. (si vous souhaitez en savoir plus, n’hésitez pas à lire mon article sur le sans gluten). Je dois consommer davantage de vitamines B6, B12, C, D, E, que la moyenne. Par contre, je ne devrais pas manquer de vitamine A !

Le rouleau de massage, un bon moyen de favoriser la récupération musculaire

Le rouleau de massage, un bon moyen de favoriser la récupération musculaire Plus d’infos ICI

Coté entrainement : Faible capacité de récupération

Alors autant j’ai des fibres rapides et je suis plutôt faite pour les sports d’intensité que d’endurance (tant mieux c’est ce que je préfère !), par contre j’ai une très mauvaise capacité de récupération. S’il m’est recommandé de m’entrainer plutôt en séries courtes pour développer mes muscles (8-10 répétitions), ma faible capacité de récupération va limiter ma croissance musculaire. Le rapport me recommande donc de créer des périodes d’entrainement intenses (1 mois par exemple) suivi d’une période d’entrainement à plus faible intensité. C’est intéressant car ce n’est pas vraiment comme cela que je fonctionne. Même si j’ai des cycles d’entrainement, ils visent tous une forte intensité pour m’amener à me dépasser. Il faudrait donc surement que je réfléchisse pour adapter un peu ma façon de m’entrainer. Afin d’améliorer ma capacité de récupération, il m’est également conseillé de me supplémenter en BCAA, des acides aminés bien connus dans le monde du fitness.

Autres infos très intéressantes : mes muscles s’habituent rapidement, il faut donc que je change régulièrement l’ordre de mes exercices ou varier ces derniers régulièrement. Je suis aussi très sensible aux inflammations dues à l’entrainement. Je dois donc augmenter mon apport en nutriment anti inflammatoire (thé vert, baies rouges, légumes de couleurs vives ou encore de la whey protéine). Pour ceux que cela intéresse, j’avais écrit un article sur les meilleurs suppléments, les BCAA en faisaient d’ailleurs partie !

Dernière info, cruciale celle-ci : Cardio classique versus cardio HIIT, mes gènes ont parlé ! Si je souhaite perdre du poids, il faut que je privilégie le HIIT qui activera davantage la perte de gras dans mon cas. Ca aussi c’est très intéressant ! Fini le cardio « tranquille » sur mon tapis incliné. Il va falloir que je passe au fractionné !

La corde à sauter est un très bon moyen de réaliser un entrainement HIIT

La corde à sauter est un très bon moyen de réaliser un entrainement HIIT

Ah si j’allais oublier ! Il y a une analyse des différents risques de blessures : disques, tendons, ligaments, de ce côté-là je n’ai pas de risque particuliers ! Ouf c’est déjà ça de pris.

Coté beauté : l’analyse est très intéressante !

Cette partie est vraiment pleine de bonnes astuces, j’avoue que je ne m’y attendais pas ! j’y ai appris que je ne suis pas trop sensible aux UV et que je ne devrais pas trop craindre le soleil (bon le test ne le dit pas mais j’ai quand même malheureusement bien entamé mon capital bronzage…). Mais j’ai par contre appris que je n’avais pas spécialement besoin de produits à base de collagène (la protéine de la peau qui limite le vieillissement si j’ai bien suivi l’explication en anglais malheureusement).emma lunettes marakech

A part cela, niveau vieillissement, mes gènes ne m’aident pas beaucoup non plus et il m’est fortement conseillé d’inclure des antis oxydants dans mon alimentation. Il apparaît que pour moi le coenzyme Q10 me serait très utile ! Tout comme une crème anti inflammatoire à appliquer chaque jour. Moi qui suis plutôt flemmarde niveau soins de beauté… Il va falloir changer ça !! (Ca tombe bien, si vous m’avez suivi sur les réseaux sociaux Instagram et Snapchat, vous avez pu voir que c’était un week end cocooning !)

Voilà les principales infos de mon test genetique sportif, j’ai essayé de vous résumer tout ça mais il y a encore énormément de données à creuser. Coté santé par exemple, à priori, tout va bien de ce côté-là, je n’ai pas de risques génétiques particuliers, excepté une propension « génétique » à l’alcoolisme apparemment ! Il y a également des informations sur notre sensibilité à certains médicaments, ce qui peut être très intéressant pour ceux qui suivent des traitements réguliers par exemple.

Attention, encore une fois, il s’agit de prédispositions génétiques. Si vous n’êtes pas porteur de gènes favorisant l’obésité mais que vous mangez n’importe comment et ne faites aucun sport pendant des années, vous finirez sûrement en situation d’obésité. Les gènes peuvent être un atout dans certains domaines mais ils ne vous protègent pas, c’est à vous de faire les bons choix. C’est la même chose pour la santé. Ce n’est pas parce que ma peau n’est pas trop sensible au soleil, que je peux bronzer sans crème sans risque pendant des heures.

VERDICT DU TEST GENETIQUE SPORTIF

Alors que penser de ce test du futur ? Sincèrement je suis vraiment satisfaite, il n’y a rien à redire, le test est réellement scientifiquement très complet et intéressant. Certains points sont d’ailleurs venus confirmer certains enseignements que j’ai tiré de mon expérience (et de mes nombreux échecs soyons honnête). Je suis par exemple convaincue de l’intérêt d’une alimentation qui inclue une bonne part de glucides (complets et/ou à indice glycémique bas de préférence) ou encore de l’intérêt de l’entrainement HIIT pour m’aider à perdre mon gras. J’ai également déjà intégré à mon plan alimentaire certains des suppléments qui me sont conseillés (OMEGA 3, BCAA, etc.).
Un autre point intéressant de cette analyse, c’est que le teste ne se contente pas de vous dire : vos gènes vous prédisposent à prendre du gras ou à risquer telle blessure. Pour chaque point analysé, des recommandations accompagnent le risque concerné. Augmenter tel nutriment dans votre alimentation, s’entrainer de telle façon, utiliser quelle crème, etc. Et c’est ce qui est vraiment intéressant car si l’analyse s’était contentée de me dire : vous avez l’allèle AA pour tel gène ou GG pour tel autre, j’aurais été bien embêtée et n’aurait pas su quoi faire. Voire j’aurais pu m’inquiéter inutilement.

Ce test genetique sportif était donc très intéressante ! Le plus gros point « négatif » de ce test genetique sportif, c’est que les analyses et leurs réponses sont parfois si poussées et scientifiques qu’il faudrait pouvoir les montrer à un spécialiste de ces domaines. Cela serait le meilleur moyen pour vraiment pouvoir les exploiter à fond et s’assurer de mettre toutes les chances de son côté.

ALORS DEVEZ-VOUS FAIRE CE TEST GENETIQUE SPORTIF ?

Ce test a un prix : 197€ TTC.  Même si ce n’est pas énorme pour une analyse aussi pointue et scientifique, il faut reconnaître que cela représente une certaine somme qu’on ne peut pas forcément se payer. Alors, même si faire ce test ne sera jamais une mauvaise dépense car c’est une mine d’information, je dirais que c’est surtout adapté aux personnes qui ont déjà un certain niveau sportif ou nutritionnel. Si vous débutez, ce n’est peut-être pas votre première priorité. Commencez simplement par manger équilibré comme je vous l’explique dans mon article mes conseils pour perdre du poids et par faire un peu de sport avant de vous lancer dans cette analyse. Même si les informations santé et beauté vous seront malgré tout très utiles.

Ce test sera par contre très utile pour les sportifs expérimentés ou de haut niveau surtout s’ils sont encadrés pour avoir le suivi adapté !

N’oubliez pas que comme le rappelle le test à de nombreuses reprises, les prédispositions génétiques ne sont pas une fatalité. Ce test est justement fait pour vous aider à prévenir certains risques avec un rythme de vie adapté. Avec ce test, vous saurez encore mieux comment prévenir les risques qui vous concernent. Et la plupart des recommandations passent par un rééquilibrage alimentaire et une pratique sportive adaptée.

Cet article était un peu long mais il faut dire que cette analyse était vraiment intéressante ! J’espère que cela vous a plu, n’hésitez pas à me poser vos questions en commentaires et abonnez-vous pour être informé du prochain article !! Je vous prépare un article spécial comment avoir la taille fine, et je sais que ce sujet en intéresse beaucoup !

En attendant, retrouvez mes articles pour obtenir le corps de vos rêves dans mes rubriques conseils FITNESS ou REGIME.

[instagram-feed]

10 Commentaires

  1. Manuela
    25 janvier 2017 / 14 h 10 min

    Bonjour Emma, 6 mois après ce test, as tu mangé et t’es tu entrainée en fonction de cela? si oui as tu vu des améliorations?
    avec un peu de recul penses tu que les personnes ayant multipliées les régimes puissent se baser sur ca.

    merci d’avance

    • 25 janvier 2017 / 14 h 28 min

      En fait, mon entraînement et ma diète correspondaient déjà aux recommandations. Sûrement parce qu’à force j’avais adapté tout ça au vu de ce qui marchait sur moi. Le test est donc venu confirmer ce que la pratique et l’expérience m’avait amené à mettre en place. Le plus gros changement c’est que ce test a détecté une maladie génétique que je ne connaissais pas et qui ne s’était jamais déclaré. Mais après plusieurs échanges avec des médecins, ils m’ont bien dit qu’il fallait que je fasse très attention et donc prenne en compte les résultats du test (plus d’aspirine, éviter tout type de fèves, etc) pour éviter que à se déclenche

  2. 29 août 2016 / 21 h 18 min

    coucou je tombe sur cet article très interessant car … ils sont vraiment forts ces commerciaux…! désolée d’être négative… mais les informations qu’ils t’on donné sont fausses en tout cas absolument pas prouvé scientifiquement… étant généticienne , je peux te dire que les éléments qu’ils t’ont donnés et qui sont juste j’aurais presque pu te les donner en voyant une de tes photos (c’est a dire que tu es “blanche au sens génétique” donc en effet tu a des muscles plus fait pour l’activité intense que l’endurance) tu a une peau avec une bonne pigmentation donc tu as plus de résistance au UV , tu es une femme donc tu a moins de collagène et est plus sensible niveau vieillissement de la peau… par contre par rapport au diabete, et autres maladies citées il n’existe malheureusement pas de rapports avérés scientifiquement encore sur LES gènes impliqués et j’insiste sur LES gènes… car une maladie n’est que très rarement le résultat de l’expression d’un gène ( et encore moins d’un allèle) quand c’est le cas cela s’appelle une “maladie génétique ” et elles est découverte très rapidement… ce qui m’a mit la puce à l’oreille c’est qu’il te séquencent ton génome en 1 mois… dans ce temps imparti ils font ce qu’on appelle un séquençage morcelé c’est à dire qu’ils ont toutes les lettres d’un scrable mais n’ont pas le temps de les remettre dans l’ordre pour faire des mots ou des phrases (et un génome est une grande phrase)! Ainsi je doute beaucoup des informations qui t’ont été donnée… je n’en dirait pas plus car à partir du sité il n’y a aucunes informations sur les techniques utilisées à part celle qui fait des morceau de ton ADN… ce n’est pas du totu pour te plomber le moral… cependnat ton analyse n’aura pas été vaine si tu veux la partager:
    ici: http://www.science-et-vie.com/galerie/voici-dna.land-le-plus-grand-projet-d-analyse-du-genome-humain-au-monde-6294
    ceci est un projet d’un chercheur du MIT ( et c’est un peu la crème de la crème en matière de séquençage du génome!)
    alllez de toute façon avec ou sans leur analyse tu fais déja ce qu’il y a de mieux pour ton organisme!

    • 30 août 2016 / 10 h 59 min

      Coucou et merci pour ton message ! Tu es la 2e personne du milieu “médical” à me faire un retour sur les doutes liés à ce type d’analyse. Effectivement, la société explique bien dans ses réponses le côté généraliste que tu expliques (je suis métisse au fait lol) et c’est aussi ce qui m’a plu. ils ne disent pas voici la vérité mais alerte bien sur bcp des points mis en avant sur ce qu’il faut faire pour éviter, même si effectivement, j’applique déjà bcp de ces conseils au quotidien comme tu le fais justement remarquer ! Mais l’anayse et les explications reste très intéressante et m’a alerté sur une maladie génétique dont je souffrirais (bénine mais je vais devoir surveiller ça). Concernant le projet que tu cites c’et effectivement très intéressant et je vais y réfléchir. Mais la société qui propose le test propose également aux personnes intéressées (au volontariat uniquement) que les données de l’enquête puissent justement alimenter la recherche sur le génome humain, je ne suis pas certaine que ça soit le même projet, mais l’objectif est le même en tot cas !

  3. 18 août 2016 / 12 h 05 min

    Merci pour cette découverte, c’est méga interressant et ça fait un moment que je cherchais à faire qqch comme ça! Par contre si c’est vrai que c’est pas cher pour les infos qu’ils donnent.. ça reste encore un peu cher pour moi.. surtout depuis que je ne travaille plus.. du coup, t’as pas un petit code promo ? 😉
    Encore merci pour tous tes précieux conseils!

    • 19 août 2016 / 9 h 38 min

      Effectivement, 200e c’est toujours une somme ! Non malheureusement pas de code de rédution pour ce test désolée 🙁
      Contente que l’article t’ait intéressé en tout cas !!

      • 31 août 2016 / 13 h 35 min

        Bon alors ça sera mon prochain cadeau d’anniversaire!

        Merci pour ta réponse 🙂

  4. MARJORIE M
    17 août 2016 / 9 h 08 min

    merci Emma pour cet article très interresant comme toujours. Dis moi une petite précision les informations reçues sont elles en français ou bien en anglais. Merci d’avance

    • 17 août 2016 / 9 h 37 min

      90% sont en français, il y a juste quelques passages pour approfondir qui sont en anglais ! Le site est là pour répondre aux explications quand il y a des choses que l’on ne comprend pas d’ailleurs !

      • Marjorie M
        17 août 2016 / 11 h 46 min

        D’accord merci pour ta réponse

N'hésitez pas à laisser un message !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.