Cessez d’être gentil, soyez vrai! Fiche de lecture

Cessez d’être gentil soyez vous-même, ce livre tente de décoder les mécanismes qui nous empêche d’être nous-mêmes dans nos relations avec les autres mais aussi avec nous-même. Mais en quoi être trop gentil ferais de nous quelqu’un de faux ? Pourquoi l’auteur nous pousserait ‘il à devenir méchant ? En fait, ici le concept de gentillesse n’est pas celui que l’on emploi au sens général du terme. L’auteur fait référence à la gentillesse en termes de soumission et de docilité. Peut-être qu’à première vue vous ne vous reconnaissez pas dans ces deux attitudes mais c’est quelque chose d’assez subtile en réalité.

Êtes vous vrai?

Être vrai pour l’auteur c’est être soi-même. Ça parait simple, mais c’est en fait quelque chose qui peut être parfois inconfortable. En effet, il y a une certaine forme de confort à se dire : « bon j’ai toujours fait comme ça je continue de cette manière ». De plus, notre éducation, notre culture, nos traditions nous poussent à agir avec un certain conformisme de manière à rentrer dans le moule car c’est plus facile ainsi.

Être gentil, est ce la facilité?

Ne pas remettre les choses en question, rester dans sa zone de confort, ne pas remettre en question l’ordre établi est plus confortable que de faire face à la nouveauté ou à l’inconnu. De plus, remettre en question son système de fonctionnement n’est jamais facile car ça demande du temps, de l’énergie et de démanteler nos habitudes ou d’en trouver de nouvelles. Toutefois, ça permet de passer petit à petit à un niveau de bonheur supérieur. L’auteur démontre que parfois dire « oui » c’est plus facile que de dire « non » même si l’on n’a pas envie de dire « oui ».

On risque quoi à être trop gentil?

Car à court terme c’est plus confortable que de dire non et de devoir faire face à de l’incompréhension voir du rejet de la part de notre interlocuteur, nos amis, notre famille. Malheureusement, au fur et à mesure à force de trop dire « oui » de mettre de côté ses propres envies on s’épuise et c’est l’implosion ou l’explosion. Le burnout ou le petage de plombs c’est au choix. Pour pouvoir être plus heureux il faut savoir apprendre à dire « non » (au bon moment, à la bonne personne et dans la bonne mesure bien sûre)

livre disponible ICI

Dire oui par peur du rejet?

Il met en lumière que pour s’éveiller que pour se mettre à changer il faut non pas chercher à déplaire mais accepter que cela puisse arriver, accepter le rejet, l’incompréhension. Car, ça n’est pas parce que tout le monde ne peut pas comprendre vos choix dans votre entourage, les accepter que ça n’est pas juste et bon pour vous.

Etre en phase avec soi même

Dire oui par automatisme dans le but de ne pas déranger, de ne pas déplaire, de ne pas faire de vagues reviens tout simplement à un moyen de s’oublier soi-même et au fur et à mesure cela devient un piège dans lequel on s’enferme soi-même. Cessez d’être gentil soyez vous-même nous explique comment sortir de ses différents pièges qui se sont mis en place au fur et à mesure du temps et nous rappelle que les amitiés et les relations sincères comprendront et que les relations frivoles s’arrêteront peut-être mais tant pis.

livre disponible ICI

Être aimé pour ce qu’on est !

Cessez d’être gentil soyez vous-même met en évidence que dans nos relations aux autres il faut être apprécié pour ce que l’on EST et pas pour ce que l’on FAIT sortir du piège je suis apprécié pour ce que je fais pour les autres et pas ce que je suis. Ce livre vous donnera donc quelques clés pour avoir des relations fluides sincères et paisibles afin d’être plus en paix avec soi-même.

Alors êtes vous trop gentil?

livre disponible ICI

N'hésitez pas à laisser un message !