Arrêter le grignotage : Mes astuces et conseils by Emmafitnessgoal

Comment arreter le grignotage ? C’est une question qu’on me pose souvent… Le grignotage est un véritable problème qui nous empêche l’air de rien d’atteindre nos objectifs, sans parler des conséquences du grignotage sur notre amour propre… En effet, quand on se convainc que l’on doit arreter le grignotage et que l’on finit par craquer, la seule chose que l’on ressent, c’est de la culpabilité, un sentiment d‘échec et une image négative de soi. On finit par se dire qu’on n’y arrivera jamais, qu’on est nul voire pire et cette négativité ne peut que nous amener qu’à craquer encore plus et nous tirer vers le bas. Mais, cette situation n’est pas une impasse et il existe des astuces pour s’en sortir ! Je vais donc vous partager mes astuces pratiques pour arreter le grignotage !

Pour ceux qui préfèrent une vidéo plutôt qu’une lecture un peu plus longue, n’hésitez pas à regarder ma vidéo :

POURQUOI GRIGNOTE-T-ON ?

Avant de pouvoir arreter le grignotage, il est important de le comprendre pour mieux mettre en place votre plan d‘action ! Selon moi, le grignotage est dû principalement à 2 facteurs à savoir la privation et, pour faire simple, le besoin de s’occuper l’esprit.

Bien souvent, la raison principale du grignotage est la privation et la frustration qui en découle. A force de faire des régimes extrêmement pauvres en calories pour perdre aussi vite que possible, votre corps a faim et il y a un moment où on ne peut plus tenir et forcément on craque… Dans ces cas-là, en général, on fait en plus ce que j’appelle un « carnage », c’est-à-dire qu’on mange tout ce qui nous tombe sous la main pour compenser la privation.

Alors bien entendu, si vous souhaitez perdre du poids, il est nécessaire d’avoir un régime avec un déficit calorique (vous mangez moins que ce que votre corps a besoin) mais il doit être raisonnable ! Je me suis trop souvent dit « si je mange moins je perdrais plus vite » et effectivement, on perd vite du poids. Mais non seulement c’est très dangereux pour la santé, mais en plus, ça ne mène dans 99% des cas qu’à craquer et repartir dans le cercle vicieux de la négativité et de l’échec. Baissez donc vos apports caloriques légèrement (10% par exemple pour commencer) et voyez ce que ça donne.

Ensuite, au-delà du nombre de calories, comme je le dis souvent, toutes les calories ne se valent pas contrairement à ce qu’on entend parfois sur internet ou ailleurs. Juste pour vous donner une idée, je cite souvent cet exemple extrême, mais un big mac c’est autant de calories que 20 tranches de jambon de dinde. Pourtant vous vous en doutez, votre corps ne réagira pas pareil à calories égales avec ces deux aliments : l’un va se transformer directement en gras, et ce, même si vous êtes en déficit calorique, tandis que l’autre va directement nourrir vos muscles !

Par ailleurs, certains aliments ont un fort pouvoir de satiété c’est-à-dire qu’à calories égales, vous aurez faim moins tôt dans la journée. N’avez-vous jamais remarqué qu’après avoir mangé un fast food, on se sent particulièrement rassasié mais qu’en général, 2h après, votre corps a énormément faim. C’est, pour faire simple, parce que ce type d’aliments ne nourrit pas votre corps mais votre gras… Parmi les aliments à fort pouvoir rassasiant, vous trouverez les protéines, les fibres et les légumineuses ou encore les bons glucides (bien souvent à indice glycémique bas). Donc je vous le répète, le meilleur moyen d’éviter la faim c’est de manger mieux plutôt que manger moins ! Une alimentation équilibrée est donc le meilleur moyen d’éviter la faim et d’arreter le grignotage (plus d’infos en cliquant ici).

De la même façon, pour lutter contre la frustration, apprenez à vous faire plaisir de manière saine. Un repas qui vous fait plaisir, même en petite quantité, est un sûrement le meilleur moyen d’éviter de grignoter. C’est pour ça que j’essaye de toujours faire de jolies et bonnes assiettes. Même au régime manger doit être un plaisir pour pouvoir tenir la distance ! Vous pouvez retrouver des exemples de repas plaisirs sains et équilibrés sur ma chaîne YouTube ou dans mes ebooks de recettes aussi bonnes pour la ligne que pour le moral.

Ce côté plaisir m’a aidé à passer un cap pour arreter le grignotage et dans ma capacité à tenir ma diète à long terme. Avant, même quand j’avais réussi à construire un plan alimentaire efficace pour la construction de mon corps, le manque de plaisir continuait de me faire invariablement craquer dès que je sortais de mes habitudes (la viennoiserie proposée par la collègue, les apéros chez les amis ou les repas de famille, etc.). Depuis que mes assiettes sont un plaisir, même si je ne suis pas toujours totalement rassasiée, surtout en ce moment où je suis en sèche, au moins, moralement, je suis contente et c’est déjà une grande victoire !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

LE GRIGNOTAGE COMME ACTIVITE

Le 2e problème est souvent plus mental. On n’a pas spécialement faim, on sait qu’on doit éviter de faire un écart mais malgré ça, on se laisse tenter par un petit chocolat, les bonbons proposés par ses enfants ou on finit les chips qui traînent juste parce qu’elles étaient là. En général, ce grignotage-là est plus psychologique, on s’ennuie sur son canapé, on a passé une dure journée au travail et on mérite bien un petit plaisir, on s’est disputé avec son conjoint ou sa famille et on se réfugie derrière le grignotage pour se remonter le moral. Ce grignotage-là demande donc que vous mettiez en place votre plan d’action pour lutter contre vos faiblesses et votre gourmandise.

Alors oui, la meilleure solution c’est d’être fort mentalement, s’interdire de craquer et avoir une volonté de fer. Mais soyons honnête, cela marche à plus ou moins court terme mais on finit toujours par remettre le doigt dans l’engrenage et c’est reparti. Nous ne sommes pas des machines et transformer son corps et des années de mauvaises habitudes ne se fera pas du jour au lendemain. Alors oui, certains autour de vous ont peut-être l’air de machines inhumaines qui ne se détournent jamais de leurs objectifs, mais ces personnes sont de très rares exceptions et personnellement, je suis régulièrement soumise à la tentation de craquer.

La plupart d’entre nous grignotent surtout pour éviter de penser à autre chose comme je vous l’expliquais : stress, fatigue, ennui, mal-être, etc. Tout comme un fumeur fume souvent pour s’occuper dès qu’il en a envie, manger est devenu un moyen de s’occuper l’esprit. Il faut donc mettre en place des stratégies, des astuces, pour détourner votre attention du grignotage. Car bien souvent, l’envie de grignoter ne dure que le temps qu’on y pense ! Si vous arrivez à détourner votre esprit sur une autre activité, vous aurez fait la plus grande partie du chemin !  En plus vous saurez que vous en êtes capable et vous serez plus fort pour affronter les prochaines envies.

MES ASTUCES ANTI-GRIGNOTAGE

Je vous partage donc mes astuces, celles qui marchent pour moi et me permettent d’éviter les craquages ! Ce qui compte c’est de trouver les vôtres mais, je vous expliquerais pourquoi j’ai choisi celles-ci et ça vous permettra de les adapter pour votre situation personnelle !

1)      Vous occuper ! l’envie de grignoter ne dure en général pas longtemps alors personnellement, j’essaye dès que je sens l’envie monter de trouver quelque chose à faire le temps que je pense à autre chose : j’appelle ma famille ou mes amies pour prendre des nouvelles (en général vous savez comment c’est vous téléphonez 5 min, une heure après vous êtes toujours en ligne et ça tombe bien c’est déjà l’heure de manger ! Vous pouvez aussi prendre soin de vous (lavez vos cheveux, mettez de la crème, faites-vous les ongles, épilez-vous, etc.) non seulement vous vous occupez mais en plus vous vous faites plaisir ! Ou encore : aller se balader, se cuisiner un bon plat (facile de tenir si on sait qu’on va se régaler dans 30 min), faire du ménage/rangement, jouez avec vos enfants, allez au ciné, etc.

2)      Faire croire à son esprit que l’on grignote ! Buvez de l’eau sous toutes ses formes (eau, pétillante, aromatisée sans sucres ajoutés, thé, tisane, etc.), prenez un chewing-gum sans sucre (attention, évitez de faire ça si vous ne mangez pas dans l’heure qui suit sous peine d’augmenter encore la faim, etc.)

3)      Etaler ses repas : On pense souvent qu’un gros repas nous calera plus longtemps mais non seulement c’est faux, mais en plus, les gros repas ont tendance à favoriser la glycémie et le stockage de gras. Plutôt que faire 3 repas/jour, diminuez un peu certains repas (le dîner par exemple) et rajoutez-vous un goûter à l’heure où vous avez tendance à grignoter (vers 16h par exemple). En plus si vous vous entraînez le soir, vous aurez mangé juste avant d’y aller et aurez plus d’énergie pour vous dépasser !

4)      Stopper la faim ! Attention, je ne parle pas ici de produits ou médicaments coupe-faim, que je déconseille fortement… Mais plutôt d’essayer de calmer la faim. Ça vous est déjà arrivé de manger un truc délicieux et d’en garder longtemps le goût dans la bouche ? Et bien personnellement, ça me donne juste envie d’en reprendre ou de manger un autre truc bon même si je n’ai plus faim. Pour éviter ça, buvez un café après manger ou lavez-vous les dents ! Parfait pour faire disparaître les goûts et, je ne sais pas si vous avez déjà essayé de manger un truc sucré, genre un carré de chocolat, après le brossage des dents, mais en général, c’est tellement horrible qu’on n’a plus du tout envie de continuer !

5)      Ne pas acheter de cochonneries ! Je sais que ce n’est pas facile si vous habitez chez vos parents ou avec d’autres personnes qui ne suivent pas de diète mais, si vous n’achetez pas de cochonneries, le jour où vous aurez envie de craquer, vous ne pourrez pas réellement ! un paquet de chips ou de bonbons dans votre placard vous fera de l’œil et votre petite voix intérieure vous poussera à céder à la tentation. Mais s’il n’y a rien dans vos placards, cela tout de suite moins tentant car votre petite voix vous pousse rarement à vous rhabiller pour sortir acheter une cochonnerie et elle vous pousse en général encore moins à manger un shaker de protéines ou une boite de thon… !

6)      Préparer ses repas à l’avance ! Alors, une des raisons qui me poussent à craquer c’est souvent quand je rentre tard après le boulot puis le sport, qu’il est 21h, que je suis crevée et que je n’ai bien entendu aucune envie de passer 45 min à cuisiner… Du coup, je passe au supermarché acheter ce qui me ferait plaisir, je prends le   que je vois dans le placard ou mon frigo ou je me fais livrer un truc gras genre pizza, etc. Au contraire, si vos repas sont prêts, vous serez moins tentés car vous savez que ça ira plus vite et ça sera aussi bon de manger ce qui est déjà prêt ! Ca vaut aussi pour le repas du midi au travail, vos collations, au bureau comme au shopping, etc. Bien s’organiser, c’est éviter la tentation !

7)      Craquer, mais craquer sain ! Alors oui, vous mettez en place votre stratégie, vous maîtrisez globalement votre grignotage mais aujourd’hui, c’est plus fort que vous, vous savez que vous allez craquer. Dans ce cas-là, craquez pour des aliments sains et faibles en calories qui ne mettront pas en péril tout le travail accompli jusqu’ici ! Moi, c’est souvent en fin de soirée que j’ai faim et envie de craquer. Si la tisane délicieuse n’a pas suffit à calmer ma petite voix tentatrice préférée, je craque par exemple pour un concombre ou une carotte que je découpe en rondelles ou en tronçons (encore une fois le côté psychologique d’avoir l’impression de manger plus), une pomme, un formage blanc allégé, etc. Il faut bien sur éviter de craquer mais en dernier recours, cela peut vous sauver !

Voilà j’espère que toutes ces astuces vont vous aider à mettre en place vos propres stratégies pour arrêter de grignoter et passer un nouveau cap ! Rassurez-vous, même si aujourd’hui encore ça m’arrive d’avoir envie de grignoter, mon corps et mon esprit se sont habitués à ces astuces et routines et cela devient beaucoup plus facile de m’y tenir ! C’est un peu comme le sport : la première séance est très difficile, mais, plus vous n faites, plus votre corps s’habitue et moins c’est une contrainte ! Et bien vous verrez qu’avec ces astuces, d’ici quelques temps, vos envies de grignoter se feront moins fortes et plus espacées ! Vous pourrez donc y résister encore plus facilement

Enfin si le grignotage devient compulsif voire tourne à l’hyperphagieou si ce problème est vraiment trop important dans votre vie quotidienne, n’hésitez pas à consulter un médecin ou en parler autour de vous car cela vient souvent d’un problème plus profond et en parler peut souvent aider à avancer tandis que garder ça pour soi ne peut bien souvent qu’aggraver le problème. En dehors de cela, la maîtrise de votre grignotage est entre vos mains, c’est à vous de tout faire pour ne plus le subir.

N’hésitez pas à laisser en commentaire votre avis sur cet article, vo propres astuces anti-grignotage ou encore vos propositions d’articles !

Si vous voulez aller plus loin pour booster vos résultats que ça soit à la salle ou dans votre assiette, n’hésitez pas à lire mon article POURQUOI JE NE MAIGRIS PAS ou comment repérer pourquoi vous ne progressez pas

RETROUVEZ-MOI SUR LES RESEAUX SOCIAUX :

FACEBOOK /INSTAGRAM/ YOUTUBE

Et sur SNAPCHAT (@emmaftnessgoal) pour des VIDÉOS FITNESS / CUISINE / LIFESTYLE

 

2 thoughts on “Arrêter le grignotage : Mes astuces et conseils by Emmafitnessgoal

N'hésitez pas à laisser un message !